Look for a sales shop

Et une étoile est née… Malia porte en elle le métissage d’un père anglais et d’une mère malawoise (Afrique australe). Débarquée à 14 ans en Angleterre, Malia se nourrit de la soul de stars comme Billie Holiday, Sarah Vaughn ou encore Nina Simone alors que sa famille se délite.

Après avoir commencé comme barmaid dans des bars enfumés où elle poussait la chansonnette, Malia croise la route d’un illuminé de la chanson : André Manoukian. Si André amuse les téléspectateurs de "Nouvelle Star", il est aussi incontestablement un découvreur de talent. Malia et André, ces deux ovnis de la chanson en sont déjà à leur troisième collaboration. Il leur a fallu 7 ans de réflexion pour nous offrir cet écrin qu’est "Young Bones".

De Mr Candy à Young Bones en passant par des reprises comme Plus je t’embrasse (de Blossom Dearie) ou No Surprises (de Radiohead), la voix de Malia donne la chair de poule sur des rythmes aussi variés que la soul, la folk électrique, la bossa : sublime, sexy, jazzy, pure.

« Malia, c’est le rêve d’un compositeur. Elle peut tout chanter, du jazz, de la soul, du gospel… Elle est au-delà de la technique. Cette fille c’est un mélange insensé de classicisme intemporel et d’extrême contemporanéité ». André Manoukian

Artist actuality