Look for a sales shop

Lalo Schifrin

Add Lalo Schifrin to my alerts

Lalo Schifrin est un véritable artiste du Renouveau. Non seulement pianiste, compositeur et chef d´orchestre, il dirige également un orchestre symphonique dans son pays, il donne des représentations lors de festivals internationaux de jazz, il compose pour le cinéma et la télévision, et produit divers travaux pour Placido Domingo ou encore pour le London Philharmonic.
Adolescent, à Buenos Aires où il est né, Lalo Schifrin reçut un enseignement classique par Juan Carlos Paz, Enrique Barenboim, Mariano Drago et son père, Luis Schifrin, un des pionniers de l’Orchestre Philarmonique de Buenos Aires et qui fut le maître de concert du Teatro Colon.

Quand Schifrin retourna à Buenos Aires au milieu des années 1950, il forma son propre jazz band. C’est lors d’une des performances du groupe que Dizzy Gillespie entendit jouer Schifrin. Il lui demanda alors de faire les arrangements du Gillespie Band et d’en être le pianiste. En 1958, Schifrin partit aux Etats Unis et ce fut alors le début d’une carrière remarquable.

Il a composé plus de 100 morceaux pour la télévision et le cinéma dont certains tels que «Mission : Impossible », « Mannix », « The Fox », « Bullit » et « Dirty Harry » sont devenus très populaires. Lalo Schifrin a reçu quatre Grammy Awards ( avec dix-neuf nominations ), un Cable ACE Award, et a été nominé six fois aux Oscars.

Parmi les autres orchestres dirigés par Schifrin on compte le London Philharmonic, le Los Angeles Philharmonic Orchestra, le London Symphony Orchestra, le Mexico Philharmonic, le Vienna Symphony Orchestra, l’Israel Philarmonic, le Houston Symphony Orchestra, le Los Angeles Chamber Orchestra, le Mexico City Philharmonic, l’Atlanta Symphony Orchestra, l’Orchestra of Saint Luke ( New York City) et le National Symphony Orchestra of Argentina.

C’est sa capacité à passer d’un genre musical à un autre qui fait de Schifrin une personnalité unique dans le monde de la musique.

Artist actuality