Look for a sales shop

FONDATION CARTIER

POUR L'ART CONTEMPORAIN
261, Bd Raspail
75014 PARIS 14

Après avoir séjourné pendant dix ans à Jouy-en-Josas près de Versailles, la Fondation Cartier s´est installée en 1994 dans le « cadre » aérien de verre et de métal créé pour elle par Jean Nouvel au cœur de Paris. Célèbre en France et dans le monde pour sa manière unique de dématérialiser l´architecture, créateur de l´Institut du Monde Arabe et du musée du quai Branly, Jean Nouvel relève le défi de réunir harmonieusement boulevard Raspail 1 200 m² de salles d´exposition et six étages de bureaux.

À l´extérieur, il imagine un écran de verre prolongeant la perspective du boulevard Raspail : un mur-rideau qui inclut dans le lieu un cèdre du Liban planté par Chateaubriand en 1823. Cet arbre surgit aujourd´hui d´un pot de fleurs démesuré, recouvert de mosaïques multicolores, créé avec humour et talent par le designer Alessandro Mendini.
Au-dessus de l´entrée du bâtiment, se déploie un mur végétal commandé en 1998 au spécialiste de botanique tropicale Patrick Blanc, créateur de ce concept original.
Le volume du bâtiment lui-même est en retrait par rapport au boulevard. Ses façades se prolongent sur chacun de ses flancs, intégrant parfaitement le jardin à l´architecture. Tour à tour vitres ou miroirs, les parois de verre laissent entrevoir les œuvres exposées ou réfléchissent les nuages et l´espace urbain. Véritable palais des glaces, l´immeuble se métamorphose ainsi selon les heures du jour ou de la nuit.

À l´intérieur, Jean Nouvel a inventé un espace flexible et modulable qui invite les artistes à s´approprier l´architecture, à la modifier et l´habiter le temps d´une exposition. Chaque projet est en effet l´occasion de réinventer le lieu.
Entièrement ouvert sur le jardin, avec une hauteur sous plafond de 8 mètres, le rez-de-chaussée peut être obscurci pour accueillir des projections et installations vidéo. Ses larges baies vitrées peuvent coulisser et s´effacer, transformant le bâtiment en une vaste structure sur pilotis.