Look for a sales shop
MADAME MARGUERITE
  • MADAME MARGUERITE

  • Available in :
  • Seul en scène
  • from 2018/5/13 to 2018/5/20.
  • from € 17.00 to € 28.00

Currently not on sale

Enter you email address to be informed if extra tickets are available

To be informed of the imminent opening of ticket sales, Give us your email

To learn more about this service, click here

etoile See all events of your artists.


Institutrice de CM2 atypique, Madame Marguerite se sent investie d’une mission vitale : vous apprendre l’essentiel de l’existence.
Vous prenez place dans la salle de classe de cette femme généreuse, déterminée et parfois un peu folle. Son cours est totalement baroque, tour à tour absurde, tragique, cynique et comique.
Vous n’avez pas le temps de vous remettre de vos émotions tant Madame Marguerite vous fait rebondir d’une pensée à l’autre.
Bienvenue dans le monde poétique, vertigineux et drôle de Madame Marguerite.

La presse unanime :
Le Canard Enchainé
: Devant Madame Marguerite, qui leur lance des regards culpabilisants, les spectateurs se retrouvent d’emblée dans la peau des élèves qu’ils furent jadis. (…) Stéphanie Bataille, dans ce rôle d’une complexité folle, est remarquable A.A

Télérama Sortir : C’est parce qu’on ne rit pas, ou si peu, qu’on quitte, éberlué, cette représentation : parce que la légèreté s’absente pour laisser place à une sourde angoisse ; parce qu’on sait avoir vécu un moment singulier, qui doit beaucoup à la comédienne seule sur scène… (…) Assis à la place des élèves, nous, spectateurs, sommes les cobayes  volontaires d’une leçon en  free style, qui, en moins de cinq minutes, dérape vers l’improbable.

Le Point
: Stéphanie Bataille, mise en scène par Anne Bouvier, relève le défi de reprendre ce monologue. L'auteur Roberto salue cette audace : « Quarante ans après, voici une nouvelle incarnation de Madame Marguerite, plus proche de l'originale, plus drôle qu'amusante, plus tragique que militante... Bref, sauvage, telle qu'elle est sortie de ma tête lorsque j'écrivis ce texte en 1970. » Il a raison. (…) Stéphanie Bataille donne la mesure de cette blessure, sa Marguerite souffre et se bat pour ses idéaux : apprendre, éduquer et faire le bien. Bataille a le grain de folie idéal et le loge dans le cerveau et le corps de l'institutrice. (…) Ici, en une heure, elle passe et repasse de la raideur d'une discipline à la loufoquerie, jouant avec les failles et les étrangetés du monde intérieur de l'héroïne. Tout le monde ne veut peut-être pas être Madame Marguerite, mais au fond, Madame Marguerite ne voudrait-elle pas être parfois comme tout le monde ? Brigitte Hernandez

Le Figarosocpe : Mise en scène par Anne Bouvier, la comédienne (…) impressionne et émeut.

Paris Match : La comédienne ressuscite « Madame Marguerite », l’institutrice iconoclaste qu’avait incarnée Annie Girardot. Pour une leçon dont le propos résonne toujours aussi fort.
Stéphanie Bataille flirte avec la tragédie et la poésie. Il y a de la matière dans les mots, de l’intention dans le propos. Résultat : au moment des adieux, Madame Marguerite tombe le masque. La force laisse place à la douceur, l’urgence à la résignation. Anthony Verdot-Belaval

La Vie aime : passionnément. Sous ses aspects à la limite de l'absurde, ce monologue très fin affirme que rien ne compte plus dans la vie que le bonheur. Créé par Annie Girardot, il est assumé avec superbe par Stéphanie Bataille. Une relève digne de l'original. Joëlle Gayot

 

Alert subscription

Subscription to alerts helps you to be informed as soon as one of your favorite artist or team event is available for booking. You can also be informed of a venue programmation. Know more

Vous pouvez vous inscrire aux alertes artistes suivantes
Roberto Athayde
Stéphanie Bataille

Vous pouvez vous inscrire aux alertes salles suivantes
THEATRE DE POCHE MONTPARNASSE (PARIS)
Add